Sélectionnez un pays
Pays
Sélectionnez une catégorie
Altimétrie
Routes
Hôtels
A louer
Points de ravitaillements
Magasins
Entraîneurs
Santé
Stop & Go

ROUTES

MONTRER

Camí des Correu (Esporles - Banyalbufar - Esporles)

Pour prévisualiser l'itinéraire, cliquez sur les points du graphique ou utilisez la carte
  • km
  • < 4%
  • 4-6%
  • 6-8%
  • 8-10%
  • 10-15%
  • > 15%

DIFFICULTÉ

  • RutaStar RutaStar RutaStar RutaStar RutaStar

DISTANCE

14.70 km.

TYPE

PENTE POSITIVE

983 m.

Le parcours commence à l’église de Esporles, où nous voyons déjà indiqué Camí del Correu et où nous commençons à monter à travers la Côte de Sant Pere.

Déjà les premiers mètres de la route, nous trouvons des pentes importantes, après quoi, nous atteindrons une petite descente qui nous mènera à la route.

Nous traversons de l’autre côté de la route, en tenant dûment attention aux voitures et après environ 100 mètres, nous trouvons des nouveaux panneaux à poursuivre notre parcours GR.

A ce point la commence une ascension pure et dure, avec une première section dominée par la pierre et plus tard avec plus de sections de terre.

Avec une signalisation parfaite, limitons nous à suivre un tas d’indications et signalisations menant à un coin idyllique et fantastique.

Nous allons aussi trouver certains obstacles sur le chemin. Nous devrons les laisser telles que nous les trouvons, fermés !

Ici commence la descente à Banyalbufar, qui va tester nos muscles et par-dessus tout, où nous decouvrons la dureté de cette voie de retour.

Roulez prudemment non seulement à cause des pentes raides, mais parce que dans cette section il y a aussi des voitures.

En arrivant au village, nous avons la possibilité d’ajouter quelques mètres supplémentaires à l’itinéraire indiquée sur le GPX, afin de profiter du beau port ou de la plage.

Nous connaissons la route, maintenant il vaut simplemment retourner !

Les rampes rigoureuses à la sortie de Banyalbufar seront certainement un grand défi pour n’importe quel coureur de piste et la descente est beaucoup plus technique qu’en venant, sachant qu’il s’agit d’un terrain de terre et de pierres, de ce qu’il s’est avéré, en tenant compte aussi que nos avons pas mal de kilomètres dans les jambes, ce qui veut dire que le retour sera bien plus compliqué que le voyage aller!